Conflans – tout doit disparaître ! déclassement des batîments du ciné ville, des bains douches et de la meulière

A l’ordre du jour du prochain conseil municipal ce lundi 23 septembre seront discutés trois points qui concernent le déclassement des bâtiments du Ciné-Ville, des Bains-douches et du pavillon en meulière à l’angle de la place de la mairie et de la rue Maurice-Berteaux :

Point 11 : CONSTAT DE DÉSAFFECTATION ET DÉCLASSEMENT DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL DE L’IMMEUBLE « BAINS-DOUCHES » SITUÉ SUR LA PARCELLE BD N°59, SISE 65 RUE MAURICE BERTEAUX À CONFLANS-SAINTE-HONORINE.
Point 12 : DÉCLASSEMENT ANTICIPÉ DU DOMAINE PUBLIC COMMUNAL DE L’IMMEUBLE « PAVILLON EN MEULIÈRE » ET DE SES ESPACES EXTÉRIEURS SITUÉS SUR LA PARCELLE SECTION BD N°59 SISE 65 RUE MAURICE BERTEAUX À CONFLANS-SAINTE-HONORINE.
Point 13 : AUTORISATION DONNÉE À LA SOCIÉTÉ INTERCONSTRUCTION POUR DÉPOSER TOUTE DEMANDE D’AUTORISATION D’URBANISME SUR LES PROPRIÉTÉS COMMUNALES CADASTRÉES BD N°58 ET N°59.

La majorité municipale n’attend pas le résultat de l’enquête publique, dont la consultation vient de se terminer et qui portait sur le déclassement de la place du général Leclerc (place de la mairie), pour poursuivre son œuvre de destruction.

Ces déclassements (avant la cession de ces espaces publics aux promoteurs) sont le préalable à la démolition des bâtiments du Ciné.Ville et des Bains-douches.
La majorité municipale considère que le résultat de l’enquête publique sur le déclassement de la place n’a aucune importance et n’entravera pas son projet immobilier en centre-ville. Elle avance à marche forcée pour entériner la destruction de cette partie emblématique du patrimoine Conflanais avant les prochaines élections municipales de mars 2020.
Le résultat de l’enquête publique ne sera pas rendu avant un mois, et rien n’indique qu’il n’y aura pas d’avis négatif ! À moins qu’elle ne soit qu’une mascarade et un simulacre de démocratie ? Le manque de transparence et d’informations nous le laisse entendre…

Les Conflanaises et Conflanais n’ont pas été consulté.e.s sur les déclassements à l’ordre du jour de ce prochain conseil municipal : ils vont être mis devant le fait accompli.
Or, le maire n’a pas été élu pour détruire le patrimoine historique de Conflans !

Be the first to comment

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*